Les robes de magistrat

Les accessoires d’une robe de magistrat

La robe de magistrat se compose d’une longue robe avec plusieurs boutons et quelques accessoires. Ces derniers changent souvent de couleur ou d’aspect en fonction des grades d’un magistrat ou des circonstances dans lesquelles il se trouve. Pour en savoir un peu plus sur les accessoires complets d’une robe de magistrat, lisez cet article.

L’épitoge

L’épitoge est une étoffe ornementale portée sur l’épaule gauche du magistrat ou de l’avocat, en dessus de sa robe. Pour un magistrat français, la couleur et les ornements de son épitoge dépendent de son grade, de l’audience ou de la cérémonie qu’il a à faire. En premier lieu, le Premier Président de la Cour de cassation met une épitoge rouge bordée de fourrure blanche pendant les audiences ordinaires. Par contre, il n’en met pas lors des cérémonies. D’un autre côté, l’épitoge des conseillers de la Cour de cassation, des présidents de la cour d’appel, des présidents de chambre de la cour d’appel, des conseillers de la cour d’appel et des magistrats de grande instance sera également brodée de fourrure blanche et portée en toutes occasions (audience et cérémonie). Après cette explication concernant l’épitoge d’un magistrat, voyons maintenant sa ceinture.


Robe magistrat tribunal de grande instance


La ceinture

La ceinture d’un magistrat représente un long tissu que l’on scelle au niveau de la taille, de façon à former un T. Fabriquée en soie, la ceinture d’une tenue de magistrat diffère pour chaque fonctionnalité. En effet, on constate une ceinture rouge à glands d’or chez le Premier Président de la Cour de cassation jusqu’aux conseillers de la Cour de cassation et les avocats généraux près ladite cour. Dans les cours d’appel, la ceinture noire avec franges est plutôt familière. Par contre, chez les magistrats de grande instance et les juges des tribunaux de première instance, la ceinture en soie bleue avec franges est à l’honneur. Notons que ces ceintures se portent en fonction de l’évènement qui se déroule. Souvent, c’est pendant les cérémonies qu’on voit les magistrats porter leurs ceintures.

La simarre

La simarre représente la robe de dessous d’une tenue de magistrat. Obligatoire chez tous les magistrats, la simarre se trouve souvent dans toutes les soutanes, que ce soient celles des prêtres, des chorales, des avocats, etc. Pour les magistrats, la simarre est la même chez chaque grade. Elle est d’abord élaborée avec de la soie puis colorée avec du noir. Toutes les robes de magistrats sont composées de simarres, que ce soit la robe ordinaire ou la robe de cérémonie.

La cravate

Essentielle chez un magistrat, la cravate est assez différente des cravates que nous voyons tous les jours. En effet, la cravate d’un magistrat ressemble un peu à une cloche : elle est courte et élargie. Pendant une audience ordinaire, la tenue de magistrat se compose d’une cravate blanche plissée, et cela, peu importe son grade. Néanmoins, lors des grandes cérémonies, les magistrats de la Cour de cassation mettent une cravate en dentelle. Les autres, quant à eux, gardent leurs cravates blanches plissées. Les robes avocats aussi sont demandés de porter une cravate sur leurs robes.